Mélodie Chabert

Vidéaste & Régisseur vidéo

Mélodie est diplômée de l’Institut International de l’Image et Du Son (3IS) depuis 2007.

Après une brève incursion dans le milieu du cinéma, en tant qu’assistante réalisatrice, elle s’oriente rapidement vers le spectacle vivant.

A la recherche d’un rapport plus immédiat aux publics, elle devient l’une des toutes première VDjiste. Elle crée, en direct sur le rythme de la musique, des montages d’images sur écrans géants pour DJ Twelve d’High Tone et régulièrement pour les festivités du nouvel an à Courchevel devant plus de 10 000 personnes.

C’est pendant cette période que Mélodie explore les limites entre documentaire et fiction, et réalise son film « La frontière désaffectée » : captation, en caméra subjective, des traces d’un monde proche mais parallèle (sélectionné au festival de Rotterdam en 2010).

Elle élargit également ses connaissances en techniques d’éclairage, notamment à l’Opéra Bastille ou au 104, ce qui lui permet d’approfondir l’un des aspects fondamentaux de la vidéo scénique : le dialogue avec la lumière.

Mélodie a eu la chance d’accueillir en régie vidéo les derniers spectacles de Ivo van Hove, Robert Carsen, Milo Rau, ou Wajdi Mouawad au sein de théâtres parisiens pour lesquels elle travaille régulièrement.

Pour ses créations, elle puise sa grammaire picturale dans de solides connaissances en histoire de l’art, acquises notamment aux cours du soir du Louvre en 2006.

Ce printemps, Mélodie a construit et signé la partie vidéo de « My Revolution is Better than Yours » de l’artiste serbe Sanja Mitrovic, coproduit par Nanterre- Amandiers.

Sur un plateau de théâtre, Mélodie se sent en parfait accord avec ses recherches et le sujet de son mémoire de fin d’étude : le plan séquence. Elle dit trouver cette « unité de temps et de lieu » qu’elle ne cesse d’interroger.

Elle collabore avec le compagnie Éclats Rémanence pour la nouvelle création autour de Maurice Blanchot.